Les architectes et la fonction publique d’Etat au XIXe siècle

J’ai le plaisir de vous annoncer la parution d’un ouvrage issu de mes travaux de recherche présentés en thèse de doctorat il y a presque deux ans.  Il  sera accessible en librairie dans les jours qui viennent sous le titre :

A corps perdu, Pierre-Théophile Segretain architecte (1798-1864). Les architectes et la fonction publique d’Etat au XIXe siècle

avec une préface de François Loyer

(Geste éditions, la Crèche, ISBN 978-2-84561-703-2, 500 pages, 27 €).

Amicalement

Chantal Callais

sommaire Segretain

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.